Arnaud Montgénie: Le début de la fin

Joueur emblématique aux Ours de Toulouse et en équipe de France, à 36 ans, Arnaud Montgénie a porté les couleurs des bleus pour la dernière fois après 8 ans de sélection. Mais attention l’aventure ne s’arrête pas là. Nous l’avons rencontré pour en savoir plus sur lui et sa passion.

C’est dans les bassins qu’Arnaud a découvert tout d’abord la passion pour le sport. Mais c’est au lycée que tout va changer, lorsqu’un de ses copains lui parle du football américain et après quelques passes échangées en cours, les deux amis s’inscrivent finalement dans un club à côté. Peut-être sans le savoir cette décision va marquer profondément sa vie et ses rêves.

Un parcours rythmé par l’envie

Le football américain est un sport de préparation avec de courtes saisons. Un sport spectaculaire, peu répandu en France qui demande de l’investissement individuel comme collectif. Pour Arnaud c’est avec le sourire qu’il le décrit de « sport à la con », par rapport aux autres sports on peut ne jamais toucher un ballon et là où certains y verraient un échec et bien non. C’est un sport très spécialisé où chacun à sa place dans l’équipe. Chaque physique peut être valorisé là où d’autres sports peuvent les écarter.

15 ans en tant que joueur et 10 ans de bénévolats en tant qu’entraîneur, arbitres c’est avant tout ici que l’on voit la passion. Un engagement et un investissement qui l’on conduit aux Ours il y a 10 ans et puis en Équipe de France il y a 8 ans. En tout, ce sont 2 titres internationaux, 1 médaille de bronze et une 4e place à la Coupe du Monde. Un parcours avec les bleus qui restera gravé à vie avec de beaux souvenirs. « Ma plus grosse déception avec l’équipe de France c’est la défaite contre le Mexique à la coupe du Monde où nous sommes arrivés troisièmes, mais ce souvenir n’existerait pas sans mon meilleur souvenir c’est lorsque nous avons battus les champions d’Europe juste avant, c’était la première fois qu’on arrivait à atteindre un tel niveau. Ça a été 2 semaines d’ascenseurs émotionnels. »

Arnaud Montgénie avec l’équipe de France

Si son parcours avec l’équipe de France à pris fin le 30 octobre dernier, il continue toujours de fouler la pelouse avec ses coéquipiers des Ours. Une dernière année en tant que joueur, avec pourquoi pas un titre de Champion de France en D2 de quoi finaliser sa carrière sur une belle récompense avec son club. Mais l’objectif est avant tout de ne pas se blesser et prendre un maximum de plaisir collectivement avec le reste de l’équipe.
Mais en plus d’être joueur, Arnaud est également un papa ingénieur aéronautique Président des Ours de Toulouse. De quoi remplir son quotidien, avec une bonne organisation.

L’organisation une clé de possibilités

L’organisation est primordiale dans la vie d’Arnaud. Entre le travail, les entraînements la vie de famille, pour pouvoir être partout tout en prenant du plaisir il faut impérativement s’organiser à l’avance. “Avec l’équipe de France on peut partir pour minimum 3 semaines, ça demande de l’organisation professionnel et familiale. Il faut s’organiser avant et c’est important d’avoir des personnes autour de soi.”. Aujourd’hui en tant que Président il voit beaucoup de jeunes expliquer qu’ils n’ont pas le temps, mais voilà, le temps se trouve si on le cherche et on le gère correctement.

L’année prochaine, Arnaud va raccrocher les crampons pour de bons, mais sera toujours Président des Ours. Cela s’annonce comme étant une sorte de nouvelle aventure où il ne sera plus que seulement Président. Il va pouvoir avoir plus de temps pour se focaliser sur le club et ses différentes sections. Et pour finir cet article, je laisse Arnaud parler: “Il ne faut pas avoir peur de venir essayer. Tous les professionnels ont été débutants, ça s’apprend. Et venez soutenir les Ours aux matchs et le Flag qui est important, le ciment du club”.

About the Author

By JuliaP / Editor, bbp_participant on Nov 24, 2021