Une victoire sans pitié pour les Spacer’s de Toulouse

Ils l'attendaient et ils l'ont eu. Hier soir, c'est dans un Palais des sports bouillant que les Spacer's se sont largement imposés face à l'équipe Niçoise (3-0).

Après deux échecs à domicile, les Toulousains renouent avec la victoire à domicile devant un public venu en nombre (1800 personnes). Dès l'entame du match, les hommes de Stéphane Sapinart enchaînent les points avec niaque et restent solidaires pour contrer les attaques niçoises répétitives. C'est en 23 minutes qu'ils parviennent à s'imposer presque facilement 25-17. Et ils ne lâchent rien... Portés par leur capitaine Gijs Jorna, qui d'ailleurs sera élu meilleur joueur du match, c'est avec les poings serrés qu'ils déroulent leur jeu et s'imposent 25-18 dans le deuxième set. Il ne manquait plus grand-chose pour aller décrocher la victoire et c'est poussé par leur public que les Spacer's ont finalement terminé le travail 25-21 en 30 minutes.

Portés par leur Capitaine Gijs Jorna, les Spacer's ont dominé leur match ©JuliaPouligny

Une bonne nouvelle pour les Spacer's qui après une préparation intensive vont pouvoir se raccrocher à leurs objectifs. Interrogé à la suite du match, Joachim Panou raconte : "On l’attendait tellement. Je pense que chaque seconde, on ne voulait pas les laisser jouer. On était à fond et même moi tout l‘après-midi, je me disais, c'est bon ça fait le quatrième match on a plus le droit de perdre faut aller le chercher celui-là et je pense que ça s’est vu on est rentré dedans directement à 100 pour-cent."

Désormais, c'est balle en main qu'il faudra enchaîner samedi prochain à Cannes, les champions de France en titre. Un beau challenge pour aller décrocher les étoiles.

Daniel Cagliari décisif lors de la rencontre hier soir ©JuliaPouligny

Statistiques du match:

25-17 (23’), 25-18 (25’), 25-21 (30’)

Arbitres : MM Zgheib et Gilbert

Toulouse : 40 attaques gagnantes (Cagliari 15), 10 fautes (dont au 5 service), 7 contres (Jorna et Veloso 2), 2 aces

Six de départ : Veloso (2), Cagliari (17), Sene (7), Kaba (8), Jorna (cap. 9), Pannou (5) puis Madsen, Nack-Miyem, F. Santucci (Libero)

About the Author

By JuliaP / Editor, bbp_participant on Oct 27, 2021