En direct de la course “Je me ligue contre le cancer”

De la marche de 5km pour les enfants, à la course de 10km pour les adultes. Petits et grands étaient rassemblés. Un mélange intergénérationnel autour d'une cause qui nous touche tous.

Nous sommes le dimanche 3 octobre 2021, JOUR J de la course "Je me ligue contre le cancer". Au programme : une course de 10km, avec un départ à 9h30. Un premier challenge entre amies qui nous motive plus que jamais.

9H : Arrivée et retrait des dossards

La voiture garée, rendez-vous au stand des retraits de dossards. Il y avait beaucoup de monde, c'était plus que nous l'imaginions. Sans étonnement, car le matin même, toutes les places étaient écoulées. La veille, il en restait près d'une centaine et jusqu'au dernier moment, des personnes se sont inscrites.

Dossards en main, il ne reste plus qu'à les épingler sur nos tee-shirts et nous étions prêtes. Seul bémol, la perte d'un brassard pour tenir le téléphone pendant la course. C'était un peu la panique, mais nous avons relativisé et remercié les poches extensibles des leggings running !

9H20 : L'échauffement

La découverte du groupe présent pour organiser l'échauffement, motive dans la bonne humeur les troupes. Une bonne ambiance se repend, entre musique, dance, étirements... Tout le monde se prépare pour courir.

9H35 : sur la ligne de départ

Un appel micro annonce le top départ de la course. Un rangement par vague se forme, les uns après les autres. Ca y est, un premier coup de "feu" est lancé, puis le second et le troisième est pour nous. Strava (réseau social des sportifs) en route, musique "on", check entre copines et c'est parti pour 10km de folie.

Sur le début de la course, des musiciens aux tambours apportent ce sentiment de solidarité, d'encouragement. Sans compter les bénévoles aux paroles stimulantes tout au long de la course (et surtout à la fin !).

9H50 : un début sans pression

Par vague, il est compliqué de se caler sur notre rythme habituel de course. Petit à petit, des espaces se forment, laissant la possibilité à des accélérations. Le parcours consiste à deux tours du parc de la zone verte de Argoulets, juste deux tours, ce n'est rien !

TIPS : Si vous voulez vous préparer à une course, quelque soit la distance, des programmes sont mis à disposition pour tous public en ligne. Le site de Decathlon Kalenji propose de multiples plan d'entrainements que vous retrouverez sur le site : Tous les plans d'entrainement (kalenji.fr). Tout comme les groupes d'entrainement proposés par le SATUC : section athlétisme Toulouse Université Club, adapté à la pratique en loisir ou compétition.

Bien qu'il n'y ait aucun esprit de compétition (c'est une course non chronométrée) l'idée de faire les 10km en moins d'1h était un objectif que l'on s'était fixé. Tout le monde allait à son rythme, dans la bonne humeur. Les jambes étaient au rendez-vous, tout comme le souffle, tous les éléments étaient réunis pour faire la meilleure des courses.

10H20 : 5km

Au bout de 35 minutes, nous voyons le panneau "4km". Par déduction, les 5km sont passés. Nous sommes à la moitié, il ne faut rien lâcher. Il faut dire que le parcours est simple, sans trop de dénivelés : parfait pour une première course. Aller encore un tour du parc et ce sera la fin, rien de plus motivant !

10H50 : 8Km

Nous recroisons le panneau des 4km, c'est bientôt la fin. Les paroles des bénévoles nous motivent à aller jusqu'au bout. Petit regard sur Strava pour le chronomètre et les kilomètres restants. Encore 1km !

Au loin, figure l'arche, synonyme d'arrivée. Un coup de sprint et c'est un grand sentiment de fierté qui nous envahit.

11H00 : Retour au village

Tout le monde se retrouve dans le village de départ. Les premiers vainqueurs sont annoncés avec un temps record de moins de 38 minutes pour 10km. Catégories fille et garçon séparées, avec à la clé un beau trophée.

Un arrêt au stand de snack pour le ravitaillement. Il y en a pour tous les goûts, du bagel à la barre Nesquick, tout le monde trouve son bonheur. Il y a même des stands pour faire des photos souvenirs.

Pour clôturer la course, la parole est laissée à Marie-Ange : directrice de la Ligue Contre le Cancer 31. Un immense chèque de 85 000€ est entre ses mains, un chèque symbolique d'espoir. Cet argent collecté servira pour la recherche contre le cancer du sein et de l'utérus, l'aide à l'accompagnement et au financement d'un hébergement spécialement dédié pour les personnes malades à l'Oncopole.

Conclusion : une course entre plaisir et engagement solidaire

Une course géniale : super temps, pas de pluie, pas trop chaud, parfait pour un 10km. Un peu plus et c'était l'averse ! Lorsque la course se termine, nous ne pouvons qu'être fière de notre effort et surtout quand il s'agit d'une cause aussi importante que le cancer du sein.

Voir autant de personnes rassemblées, qui se démènent en faveur d'une lutte, cela met du baume au cœur. Ce que l'on retient c'est du partage, comme sur la pancarte d'une bénévole où il était inscrit "Merci aux gens qui courent".

NOUVEAUTE 2021 : les personnes qui ne pouvaient pas venir sur le lieu dimanche pouvaient aussi participer depuis chez eux avec l'épreuve à distanciel. Sur le même principe des challenges connectés, sans limite d'âge et de distance.

About the Author

By AliceL / Editor, bbp_participant on Oct 06, 2021