Quand l’engagement sportif est au cœur d’Octobre Rose.

Sortez vos plus beaux rubans roses, Octobre rose est arrivé. On met le COVID-19 entre parenthèse et on laisse place à une cause qui nous touche toutes mesdames, la lutte pour la recherche du cancer du sein.

"A toutes les femmes : nous pouvons le faire", Serena Williams parle pour nous, entre femmes on est plus fortes. Une raison pour laquelle l'engagement féminin est si puissant.

Le Triathlon des Roses, organisé par la Fondation ARC, en est l'exemple parfait : un triathlon 100% Girl Power, aux couleurs de la candeur, de la douceur et de l'ingénuité. Elle a eu lieu dans l'Est de notre belle ville rose, le dimanche 26 septembre, au Complexe Alex Jany . L'ambiance dégageait de belles valeurs telles que la solidarité, le partage, la prévention et l'activité physique.

By Alice.L

L'ensemble des 274 participantes rayonnaient et nous avons eu le plaisir d'avoir pu échanger avec certaines. Tous les horizons sont représentés de lycéennes à la chargée de projet humanitaire d’une ONG, des triathlètes aguerrie à sportives du dimanche.  Courir, faire du sport pour une cause, rend plus concret l’engagement et c'est ce qui en fait la force d'Octobre Rose. Il ne s’agit pas que de dons en ligne, comme le disait Aurélie : “c’est émouvant de courir pour une telle cause, ça donne envie de se dépasser et de penser à ceux qui ont vécu ou vivent la maladie”, ou encore Julie : “on s’est dépensé pour la bonne cause. On est beaucoup plus investie que si on faisait un virement bancaire”

Pas de compétition, pas de jugement, juste une cause, du sport, des femmes et une cohésion d'équipe qui nous pousse à donner le meilleur de nous-même, c'est ce que Lucie nous raconte : "les donateurs sont avec toi le jour J, quand t’en peux plus ils sont avec toi à t’encourager", entre Femmes TOUT est possible.

L'activité physique comme arme de combat

Le sport fait l’unanimité quant à la prévention du cancer. Il est conseillé de faire au moins 30 minutes par jour d'activité physique cardio-vasculaire (de faible intensité à modéré) au moins 5 fois par semaine, et au minimum 2 séances de renforcement musculaire. La réduction de la sédentarité entraîne une baisse en moyenne de 20 à 25% du risque de cancer. Les recommandations ne sont pas différentes d'une personne sans maladie à une personne atteinte de cancer.

En 2017, L'institut National du Cancer a publié un bilan des connaissances sur les bienfaits de l'activité physique pour les personnes atteintes de cancer. Il s'avère qu'une personne victime de cancer, en traitement ou non, peut pratiquer une activité physique, avec un certificat médical de non-contre-indication. La maladie ne doit pas être une faiblesse, on doit devenir supérieure à elle.

Quelques chiffres...

On observe une baisse importante de la participation quel que soit l'âge ou la région et est probablement expliqué par la crise sanitaire du COVID-19. Alors on n'attend plus, on sort nos plus belles de tenues roses, et on continue sur notre belle bataille collective.

De nombreux acteurs d'espoir et de nouveaux moyens de lutte

Depuis 2002, l’association Odysséa organise des courses un peu partout en France et rassemble 1 007 12 de participants, et a permis de collecter plus de 10  millions d’euros. Des chiffres démonstratifs d'une belle détermination.  Tout comme le Triathlon des Roses, des collectes sont crées où chacun peut faire un don en ligne. Vous pouvez aussi en créer une et mener une campagne de collecte.

Si l’on va plus loin, avec l’évolution de la digitalisation, des challenges connectés apparaissent, notamment sur la plateforme Running Heroes : chaque année est organisée une course connectée du 1er au 31 Octobre, et ce, sans frais de participation. L'année dernière, c'était près de 829 018 km cumulés, soit environ 8 000€ reversés. Cette année, à partir du 1er octobre, le même challenge sera mis en place (vous pouvez vous y inscrire ici) . Etes-vous prêt à participer et relever le défis et battre le record de 2020 ?

Alors où que vous soyez, il n’y a plus qu’à enfiler sa meilleure paire de basket, tenue de sport, lancer votre application de course préférée et sortez votre playlist running (découvrez la playlist faîte par Running Heroes), et en avant pour affronter le cancer du sein. 

La Haute-Garonne, un département engagé

Nous avons la chance d’avoir dans notre région le comité de Haute-Garonne de la Ligue Contre le Cancer : une association actrice de la recherche contre le cancer en France.  

Une 7e édition “Je me ligue contre le cancer” nous donne rendez-vous le dimanche 3 octobre, à partir de 8 H, à la Base de loisirs des Argoulets à Toulouse. Avec un programme varié entre marche, course adulte (mais aussi enfants de 1 km) ou encore randonnée moto. Les bénéfices seront reversés à la Ligue contre le Cancer afin d’appuyer les financements nécessaires pour faire avancer la recherche.  

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Oct_Rose_post_instagram-ok-400.jpg.

Vous pourrez retrouver la liste d'événements du département pour Octobre Rose sur le site : Octobre Rose en Haute-Garonne avec la Ligue contre le cancer.

About the Author

By AliceL / Editor, bbp_participant on Oct 02, 2021